Les Co-pains du coin, un four à pain itinérant qui circule au coeur de vos quartiers

Onglets principaux

Ottignies en transition et les habitants de la commune

Les Co-pains du coin, un four à pain mobile, qui emmène avec lui la transition au coeur des quartiers de la commune. Grâce à cette démarche, nous espérons ré-apprendre à faire du pain ensemble, se reconnecter avec les voisins et toucher tous les publics. 


Contact: Ottignies En Transition <ottigniesentransition@gmail.com>

INFO http://https://www.proximitybelgium.be/project/27910

L"objectif est d'emmener la transition dans tous les quartiers de l’ensemble de la commune afin de visibiliser les 10% de la population qui est souvent soit ignorée, soit stigmatisée.

Avec les Co-pains du coin,nous espérons :

1. Amener la transition écologique vers les publics non-avertis et/ou précaires (consommation locale, filière biologique, zéro déchet, Do It yourself)

2.Renforcer les liens dans les quartiers sociaux et l'estime de soi des précaires

3. Viser une mixité culturelle et inter-générationnelle (jeunes vulnérables, personnes âgées) 4. Echange de savoir-faire.

5. Refaire alliance avec les agriculteurs locaux.

6. Utiliser les coupes communales de bois.

7. Organisation d’activités : Les ateliers seront organisés dans les quartiers de logement public, dans les maisons de repos, dans les écoles, dans les centres adaptés, dans une maison médicale, dans les centres pour les sans-abris. A chaque atelier/animation, les citoyens sont invités à confectionner eux-mêmes leur pain.  Afin de financer ce projet, nous envisageons de réaliser des ateliers payant auprès des entreprises à prix élevés (X2) afin que chaque animation financée permette une animation gratuite dans les quartiers.

Actuellement les citoyenNEs sont des consommateuRICEs.  Nous souhaitons en faire des consom’acteuRICES en posant, grâce à l’outil du four à pain itinérant, les questions de :

1.      l’autonomie alimentaire,

2.      de la capacité à se nourrir,

3.      à faire soi-même,

4.      à s’interroger sur la provenance des aliments. 

 

L’innovation consiste à amener la transition dans les quartiers plutôt que d’attendre un déplacement vers des lieux dans lesquels cette partie de la population ne se reconnait pas. C’est également un outil qui va remettre le citoyen en lien avec l’agriculteur local qui pourra choisir de cultiver localement avec l’engagement d’un achat local par les citoyenNEs.

On retrouve le vrai sens du mot « copains », les gens qui font du pain ensemble et ce, quelles que soient la culture et la génération.

Le four est également à voir comme « un pied dans la porte », un outil qui se déplace et emporte avec lui les autres idées de la transition : grainothèque, paniers de légumes cultivés localement…

Nous avons reçu un prix grâce au trophée incidences de la Province du Brabant Wallon. Nous espérons maintenant récolter le reste de la somme pour :

-          acheter la remorque (dans la mesure du possible, attelée à un vélo)

-          acheter le matériel de boulangerie

-          acheter les matières premières

-          organiser les ateliers

 


LIEN WEB OU EMAIL REFERENCE: