Composter ! l'exemple de la Faculté des bioingénieurs

Onglets principaux

Un example inspirant: le Compost Croix du Sud - ACELI

Un compost collectif a été ouvert fin mars 2018. Avant cela, les déchets organiques produits par les différents instituts autour de la Croix du Sud n'étaient pas valorisés. A partir des serres uniquement, des dizaines de m³ de déchets compostables (plantes et terreaux) sont produits. Il y a également une grande quantité de déchets organiques produits dans les différents cafétérias résultant des déjeuners, ainsi que de la préparation du café et du thé.

Afin de collecter ce substrat, des seaux de déchets organiques ont été distribués à 20 partenaires de 5 instituts voisins, ainsi qu'à des étudiants en agronomie dans des endroits stratégiques (comme la cafétéria des étudiants). Une description des déchets organiques qui peuvent et ne peuvent pas être envoyés au compost collectif est disponible ici en français et en anglais.

Les partenaires qui ont reçu le seau collectent les déchets organiques dans leurs cafétérias et les amènent aux bacs de compostage (8 bacs, 26m³ au total) situés près de la Croix du Sud, à côté des anciennes serres.

Les organisateurs de ce projet collaboratif (Association des chercheurs de l'Institut de la Terre et de la Vie - ACELI) bénéficient d'un soutien logistique de la part des étudiants et de l'université. Les "kots à projets" Le Semeur et Kap Vert participent à la gestion quotidienne du compost, tandis que le service universitaire chargé de la gestion du patrimoine - espaces extérieurs (GPEX) propose de transporter le compost mature vers les fermes universitaires voisines. Une partie du compost mature sera également compostable et sera distribuée aux partenaires de ce projet.

Dans les années à venir, ce projet "pilote" pourra servir d'exemple pour d'autres sites de compostage à UCLouvain