documentaire: «Et l'homme créa la vache» réalisé par Jean-Christophe Ribot

Onglets principaux

Dans ce documentaire de 55 minutes rediffusé sur Arte, le réalisateur Jean-Christophe Ribot s'interroge sur nos rapports aux animaux à travers une question bien moins anodine qu’il n’y paraît : qu’est-ce qu’une vache ?

·         

 «Et l’homme créa la vache» ou la fabrique du vivant sur mesure

Dans ce documentaire de 55 minutes, Jean-Christophe Ribot pose une question bien moins anodine qu’il n’y paraît : qu’est-ce qu’une vache ? Ou plus précisément : qu’est-ce qu’une vache dans un pays industrialisé au début du 21e siècle ? Animal, stock de viande ou outil technologique ? Visiblement un peu des trois. Diffusé pour la première fois en 2016 et remis à l’honneur par Arte cette semaine, le documentaire Et l’homme créa la vache interroge avec pédagogie le rôle de l’homme démiurge dans l’élevage contemporain. Le film est rediffusé samedi 7 avril à 22 h 20 mais il est d’ores et déjà visible sur le site de la chaîne (cf. vidéo ci-dessous).

PUBLICITÉ

inRead invented by Teads

 

Nous avons peu à peu dompté les aurochs avant de les transformer par sélections successives (et onéreuses) en outils de haute technologie. Aujourd’hui, certains héros de la reproduction passent leur vie sans partenaire. Ainsi de Jocko, «la plus grande star bovine des années 2000», super-producteur de semences à qui l’abattoir a été épargné mais qui, malgré les 400 000 vaches qu’il a engendrées, n’a jamais vu de femelle, nous apprend le documentaire.

 

Mieux, aujourd’hui, les travaux tendent à «améliorer» ces semences de compétitions en séquençant puis en modifiant le génome des animaux. Lors d’une séquence filmée en Argentine, le spectateur fait la connaissance de Rosita, une vache porteuse de deux gènes humains. Rosita, chimère pensée pour produire un lait plus proche du lait maternel humain, n’a qu’un compagnon, un humain nommé Carlos. Son gardien raconte comment la seule fois où Rosita est parvenue à s’échapper de son enclos, elle a été «heureuse en courant».

Sélection, productivité, mesures, valeur génétique, standardisation… Ce documentaire soulève le rideau d’une situation inquiétante qu’interroge avec justesse la philosophe des sciences Vinciane Despret : «Les animaux deviennent des espèces de machines à fabriquer d’autres machines.»

 

Aurélie Delmas