M! : "Ecologie par et pour tou.tes – confrontations ou inclusion ? "

Onglets principaux

Vendredi, 2 octobre, 2020
10h30-12h30

Que signifie la Transition écologique si on se met à l’écoute des ‘gilets jaunes ‘ et des personnes rendues ‘transparentes’ par le système social ?

Proposition de confronter nos différents rapports à « l‘avoir », ainsi que l’empreinte et le devenir écologique des plus riches en résonance à l’écologisme concret des plus pauvres.  Caractérisons aussi les dynamiques inégalitaires (Wilkinson, Piketty, Doucet, ...) qui souvent instrumentalisent les plus démunis : quels impacts sur eux des déploiements urbains, des politiques environnementales & énergétiques, des solutions de mobilité décarbonée, du slow food ou du slow education, etc. ? Au delà d’une écoute consciente de ce que peut induire le sentiment d’être méprisé, nous donnerons la parole à chacun.e - ici chez nous - pour forger une transition écologique fondamentalement inclusive-+.

Perspective : comment construire la paix & la justice entre les humains (ce que les inégalités mettent à mal), déployer des ‘modes de vie qui harmonisent’ (plutôt que de marginaliser certain.es et détruire le vivant) ? Déployons notre potentiel créatif en vue de :

1/ l’Extension de l’éthique : dans l‘intention d’une société humaine harmonieuse, l'éthique doit être positionnée comme une préoccupation centrale pour évaluer le progrès & la transition écologique. Ceci repose sur (1) l’ouverture au discours éthique, (2) le respect de toutes les formes de vie, (3) la relation d’écoute aux voix des gens marginalisés, (4) l’examen des comportements non éthiques dont les acteurs sont les institutions financières de spéculation, la surconsommation valorisante, l’industrie de guerre, les industries extractives non régulées qui mène à la destruction de ressources naturelles, le refus d’accueillir les migrants.

2 / l’Approfondissement de la justice : l’approfondissement de la Justice comme déterminant Politique, Social, Économique et Culturel, qui inclurait les éléments suivants : (1) l’orientation vers la démocratie véritable comme une voie pour réaliser plus de justice, (2) la réduction de conflits causés par l’injustice, (3) l'utilisation du dialogue comme un moyen de prise de décision, de résolution de problèmes (par opposition à oppression), (4) la formation d’ambassadeurs du ' droit et de la paix ', (5) la mutation d’un système éducatif compétitif vers un système d’éducation basé sur coopération, 6) l’adoption de valeurs qui ne sont pas fondée sur l'accumulation personnelle, mais la redistribution sociale, (7) la représentation effective des marginalisés, (8) au delà de la relation d’assistance, le soutien au bien-être et à l’autonomie (self-reliance), (9) l'union d'acteurs et des organisations qui luttent pour un monde juste.

- les intervenants : Alain Dangoisse (Jai Jagat  www.jaijagat.be – www.jaijagat2020.org -), Etienne Scorier & Steve Evrard (cellule de développement communautaire)