Trois séances de discussions pour débattre ensemble de la question du partage de la terre

Onglets principaux

Jeudi, 15 février, 2018 - Jeudi, 15 mars, 2018
les jeudis de 12h45 à 14h
Jules Piraux

Jules Piraux vous invite à trois séances de discussions pour débattre ensemble de la question du partage de la terre. Il s'agit d'un cycle de réflexions sur l'organisation sociale de la vie.

Ma première hypothèse: "Le partage de la terre est la condition de base à la démocratie". Quelle organisation sociale/ quel partage voulez-vous? Comment passer d'une organisation/ d'un partage à un.e autre? Venez échanger à ce sujet sur le temps de midi à la MDD les jeudis 15 février, 15 mars et 19 avril.

Pour nourrir la discussion :

https://docs.google.com/document/d/18xrhdfMSY-qij5e1ouUVg797S2kBQnAC7kL_5Gsuwjc/edit?usp=sharing​​​​​​​

Qui est Jules :

- Doubles bacheliers (UNamur) et masters (UCL) en sciences politiques & économiques ; accompagné d’un Erasmus en Angleterre Mémoires sur la communication politique & la viabilité financière du maraîchage agroécologique

 - Engagé auprès d’Oxfam depuis 2007 (J.M., Inter-J.M., Oxfam-enaction). A eu, entre autres, l’occasion de se former à la sociocratie. A été investi auprès d’Empreinte, d’Amnesty International et dans le lancement du CADTM Namur.

- A participé, en 2010, à une formation internationale, donnée par l’organisation espagnole Esplac, pour devenir animateur sur la question : « Comment faire connaître ses droits ? ». Il a approfondi la méthode du théâtre forum. Il connait par ailleurs celle du forum ouvert présentée par Etopia (RdNM).

-Il a également contribué à l’aboutissement d’un kot-à-projet écologique et vécu un an à l’Oasis (pour faire la promotion de la simplicité volontaire). Il s'est engagé au sein de la communauté étudiante (AGE & AGL). Il est partisan du MPOC, et a participé au lancement d’une locale ECOLO à Anhée.

L’énergie qu'il met aujourd'hui pour la construction d’un monde meilleur se concentre aujourd’hui sur le droit d’accéder à la terre. Il rencontre les propriétaires pour leur proposer de partager leur pouvoir de décision et d’entrer dans une gestion collective de la production agro-écologique qui est indispensable à notre vie. C’est une question collective qui demande d’être plébiscitée. Quelques mots pour le décrire : convivialité – motivation – engagement – altruisme

Inscrition souhaitée : mariejo@maisondd.be