LLN

Jeudi, 22 mars, 2018
à partir de 15H

Aujourd’hui dans le monde, la moitié de la population vit encore en zones rurales dans lesquelles se côtoient des paysanneries et agricultures qui se diversifient selon les contextes.
Malgré ces différences, force est de constater que dans la plupart des régions rurales du monde, des mouvements associatifs se sont organisés pour défendre les droits des femmes rurales et agricultrices notamment dans les sphères privée et publique. Ces formes d’actions collectives naissent et se développent de façon spécifique selon le contexte historique, politique et culturel de chaque pays.

Dès lors, les enjeux qui se posent à ces groupements de femmes rurales et paysannes sont-ils les mêmes au Nord et au Sud du monde ?

Inscription et réservation requise via :

https://collectifdesfemmes.typeform.com/to/tmFqzt

 

Lien vers l’évènement :

https://www.facebook.com/events/1461888477267546/

 

Lien vers le site d’Entraide & Fraternité :

https://www.entraide.be/Elles-cultivent-Qui-recolte

 

Lien vers le site du Collectif des Femmes :

http://www.collectifdesfemmes.be/index.php?rub=apropos&srub=nos-prochains-evenements

 

 

Au plaisir de vous y inviter.

 

L’équipe d’Entraide & Fraternité

Secteur Politique

www.entraide.be

www.mondefemmes.be

www.collectifdesfemmes.be

Samedi, 24 mars, 2018
13H-18H

Comme chaque année La Maison du développement durable, dans le cadre du Printemps des sciences, propose sa bourse aux semences et autres idéees végétales sur la place Agora.

Echanges de graines, de jeunes plants , de plantes d'intérieurs, de trucs et astuces autour du jardinage, du compostage.

Atelier de culture de champignons, de fabrication de potager et bac à compost en palettes, ... se préparent en attendant le printemps !

notez déjà bien la date !

Samedi, 27 janvier, 2018
10h-17h30
Mohammed Taleb

Les rebellions de l’écoféminisme contre le désenchantement capitaliste du monde. Hommage aux annonciatrices et ouvrières de l’écopsychologie

Re-penser en profondeur notre rapport au monde. Le réenchanter. Se nourrir de nouveaux regards et d’anciennes – plus qu’actuelles ! – pensées. Nous vous invitons à deux moments d’une grande qualité :

l’atelier participatif  sur base de deux exposés de Mohammed Taleb nous éclairant sur des pionnières, nous explorerons ensemble en quoi l’écoféminisme a pleinement sa place dans la transition.

Paf : 50 euros

en savoir plus :https://www.reseautransition.be/articles/conference-et-atelier-ecofeministe-avec-mohammed-thaleb-reinventer-notre-lien-a-la-nature/

Lundi, 26 février, 2018 - Jeudi, 1 mars, 2018

Du Lundi 26 février au jeudi 1er mars, le FIFEC (Festival International du film documentaire sur  l’Eau et le climat) et les kots à projets UCL engagés dans le développement durable s’associent pour monter ensemble un nouveau projet ambitieux, ouvert à tous les publics, et résolument orienté « solutions».

Entre images exceptionnelles, documentaires, rencontres-débats et expertise universitaire, le FIFEC sensibilise le plus grand nombre aux problématiques liées à l’eau et au climat, déterminantes pour l’avenir de l’humanité. www.eauetclimat.be

Les films sélectionnés pour cette édition reflètent plus que jamais les préoccupations des cinéastes face aux enjeux de l’Eau et du Climat sans tomber dans le catastrophisme. Que ce soit l’érosion de la barrière de Corail, la pollution des océans par le plastique, ou encore la résilience et l’adaptation de peuples insulaires aux menaces climatiques, les regards portés par les cinéastes sur ces questions essentielles à la survie de l’humanité ne laisseront jamais les spectateurs indifférents. Chaque film documentaire, à sa manière apporte soit une solution, soit un encouragement à agir. Durant quatre jours, réalisateurs et chercheurs apporteront leurs témoignages en complément des films projetés et engageront le dialogue avec le public.

 Parallèlement, les kots à projets de l’UCL engagés dans le développement durable développent un programme d’activités créatives et engagées durant ces 4 jours de Festival.  Dans un chapiteau installé sur la Grand-Place se succèderont les animations de sensibilisation aux questions écologiques, les ateliers zéro-déchet, un défilé alternatif, un point de collecte de vêtements et de piles usagées, un repair café, des moments de rencontres entre acteurs de la transition… sans oublier les propositions gourmandes, végé, bios et locales !

Cap ou pas cap de faire la différence seul et ensemble ? Durant cette semaine, La MDD et des acteurs de la ville, vous invitent à 4 rencontres citoyennes pour prendre un temps (1H30) ludique et participatif pour mieux se saisir de notre réalité locale et se proposer de nouveaux défis d’actions favorisant la transition vers une ville moins polluante, plus verte, plus conviviale et plus autonome à un niveau alimentaire et énergétique.

Venez nous rejoindre tous les après-midi du lu. 26 fév. au Jeu. 1 mars, dans un chapiteau sur la Grand Place d’LLN.

  • Alimentation et agriculture : lundi 26/02 17H00-18h30
  • Quartier durable - ville de demain - vivre ensemble :  me. 27/02  16H30
  • Ville neutre en carbone-énergie-climat :  mer. 28/02  18H
  • Nature en ville :  jeudi 29/02  18H 

plus d'infos sur les rencontres citoyennes : aline@maisondd.be

Plus d’infos : www.captransition.be

Jeudi, 15 février, 2018 - Jeudi, 15 mars, 2018
les jeudis de 12h45 à 14h
Jules Piraux

Jules Piraux vous invite à trois séances de discussions pour débattre ensemble de la question du partage de la terre. Il s'agit d'un cycle de réflexions sur l'organisation sociale de la vie.

Ma première hypothèse: "Le partage de la terre est la condition de base à la démocratie". Quelle organisation sociale/ quel partage voulez-vous? Comment passer d'une organisation/ d'un partage à un.e autre? Venez échanger à ce sujet sur le temps de midi à la MDD les jeudis 15 février, 15 mars et 19 avril.

Pour nourrir la discussion :

https://docs.google.com/document/d/18xrhdfMSY-qij5e1ouUVg797S2kBQnAC7kL_5Gsuwjc/edit?usp=sharing​​​​​​​

Qui est Jules :

- Doubles bacheliers (UNamur) et masters (UCL) en sciences politiques & économiques ; accompagné d’un Erasmus en Angleterre Mémoires sur la communication politique & la viabilité financière du maraîchage agroécologique

 - Engagé auprès d’Oxfam depuis 2007 (J.M., Inter-J.M., Oxfam-enaction). A eu, entre autres, l’occasion de se former à la sociocratie. A été investi auprès d’Empreinte, d’Amnesty International et dans le lancement du CADTM Namur.

- A participé, en 2010, à une formation internationale, donnée par l’organisation espagnole Esplac, pour devenir animateur sur la question : « Comment faire connaître ses droits ? ». Il a approfondi la méthode du théâtre forum. Il connait par ailleurs celle du forum ouvert présentée par Etopia (RdNM).

-Il a également contribué à l’aboutissement d’un kot-à-projet écologique et vécu un an à l’Oasis (pour faire la promotion de la simplicité volontaire). Il s'est engagé au sein de la communauté étudiante (AGE & AGL). Il est partisan du MPOC, et a participé au lancement d’une locale ECOLO à Anhée.

L’énergie qu'il met aujourd'hui pour la construction d’un monde meilleur se concentre aujourd’hui sur le droit d’accéder à la terre. Il rencontre les propriétaires pour leur proposer de partager leur pouvoir de décision et d’entrer dans une gestion collective de la production agro-écologique qui est indispensable à notre vie. C’est une question collective qui demande d’être plébiscitée. Quelques mots pour le décrire : convivialité – motivation – engagement – altruisme

Inscrition souhaitée : mariejo@maisondd.be

Vendredi, 26 janvier, 2018
20h
Mohamed Taleb

Mohammed Taleb est philosophe un algérien, conférencier et écrivain . Il est aussi formateur en Éducation relative à l'Environnement et en écopsychologie, il enseigne ces disciplines depuis 2006 à Lausanne. Il s'est formé à l'Université du Québec à Montréal. Depuis de nombreuses années, il travaille sur les interactions entre spiritualité, écologie, critique sociale, dialogue des cultures et nouveaux paradigmes scientifiques. Il est le responsable de l'Unité de recherche « Écologie, Éducation relative à l'Environnement et Ecodéveloppement » au sein de l'Institut Frantz Fanon, basé à Bruxelles. Il a publié récemment Arpenter les chemins de l'Ecopsychologie (Arma Artis, 2017), Éloge de l'Âme du monde (Entrelacs, 2015), Theodore Roszak pour une écopsychologie libératrice (Le Passager clandestin, 2015), Nature vivante et Âme pacifiée (Arma Artis, 2014) et L'écologie vue du Sud. Pour un anticapitalisme éthique, culturel et spirituel (Sang de la Terre, 2014).

Cette soirée est un partenariat initié par le Réseau Transition,

en savoir plus :https://www.reseautransition.be/articles/conference-et-atelier-ecofeministe-avec-mohammed-thaleb-reinventer-notre-lien-a-la-nature/

 PAF : 12 € & 6€ étudiants

Lundi, 27 novembre, 2017
17h30
Francis Busigny et Guy Basyn

La Fondation d’Utilité Publique « Métamorphose : mourir... puis donner la Vie !» est heureuse d’annoncer la parution du premier livre sur l’Humusation intitulé : Ni enterré, ni même incinéré ! Plaidoyer pour l’Humusation : une nouvelle pratique funéraire en harmonie avec les processus du vivant. Ce livre est le fruit d’un travail collectif de plusieurs des membres de la Fondation et de sympathisant(e)s. Il rassemble toutes les informations nécessaires à la découverte de ce nouveau concept et à la compréhension de cette nouvelle pratique funéraire, pourtant tellement évidente. Celle-ci pourrait profondément bouleverser notre vision de la mort et ainsi aussi celle de la vie... Comment n’y avons-nous pas pensé ? Pourquoi ne l’avons-nous pas fait plus tôt ? Plusieurs personnalités nous ont fait l’honneur de rédiger une préface. Ces entrées en matière mettent bien en évidence les différentes facettes de cette nouvelle pratique funéraire : environnementale, politique, philosophique, etc. Une partie du livre montre comment chaque citoyenne, chaque citoyen peut, dès aujourd’hui, s’impliquer pour la légalisation de cette nouvelle pratique funéraire. Ce livre constitue une étape importante pour la Fondation, dont l’objectif premier est de convaincre nos autorités politiques compétentes de créer un cadre légal autorisant l’Humusation, parallèlement à l’inhumation et à la crémation. Elle espère que la Wallonie (là où est né le concept) sera la première région concernée par cette légalisation, qui ensuite pourra s’étendre rapidement aux régions et pays voisins. Le livre, publié à compte d’auteur, sera disponible dès ce Me 25 octobre. Toutes les informations utiles concernant le livre et comment l’acquérir seront disponibles sur le site : www.humusation.org

Pour plus d’information, contacter Francis Busigny de préférence par courriel : humusation@gmail.com ,

par tél. : + 32 (0)496-58.67.55

Vendredi, 15 décembre, 2017 - Samedi, 16 décembre, 2017
Ve. 12h-18H / Sa. 10h-18H

En marge du Marché de Noel organisé par Gestion Centre Ville, les acteurs de la récup' vous invitent à consommer autrement.

 

« La revalorisation et le ré-emploi sont des  options pour un éco-usage, s'équiper à moindre frais, diminuer l'empreinte écologique, économiser des ressources naturelles, limiter les émissions de gaz à effet de serre ou les rejets de polluants, créer et entretenir des emplois et filières locales, favoriser l’économie sociale, optimiser le recyclage en circuit-court et limiter toutes formes de gaspillage.

alors RDV le vendredi 15 de 12 à 18h et le samedi 16 décembre de 10 à 18h.

 

Info : 010 / 47 39 59, mariejo@maisondd.be

Mardi, 5 décembre, 2017
de 20h à 22h15
Avec Olivier De Schutter, Michel Bauwens et Hugues Dorzée

Comment interpréter ce retour des « communs »? Que signifie-t-il pour l’exigence démocratique?

Quelles nouvelles opportunités ouvre-t-il?

Comment le politique et les acteurs du monde marchand peuvent-ils contribuer à cette réappropriation, par des hommes

et des femmes ordinaires, de leur environnement immédiat? 

 

La conférence posera ces questions en partant de deux expériences: celle de la ville de Gand, et celle de l’asbl Communa,. Le débat sera introduit par le professeur Olivier De Schutter. Il fera intervenir Michel Bauwens, fondateur de la P2P (peer-to-peer) Foundation (sous réserve), et des représentants de l’asbl Communa. Il sera animé par Hugues Dorzée, rédacteur en chef du magazine Imagine-Demain le Monde. 

 

 Entrée libre. Rens. complémentaires : François-Xavier Lievens francois-xavier.lievens@uclouvain.be